Microplastiques dans les cosmétiques

mercredi, 07. juin 2017

Microplastiques dans les cosmétiques

Plastic not so fantastic

C'est un fait, ces minuscules particules plastiques parfois utilisées par l'industrie cosmétique polluent l'environnement.

Tout d'abord, que ce sont ces "micro-plastiques" ? Et pourquoi devons-nous nous en méfier ?

  1. Le terme “microplastique” désigne les particules en plastique d’une dimension inférieure à 5 mm.
  2. De De par leurs composants, elles polluent l’environnement.
  3. Leurs effets sur la santé des êtres humains et des animaux restent encore totalement obscurs... 

Rien qu'en Allemagne, c'est près de 500 tonnes de micro-perles en plastique qui sont utilisées chaque année pour produire des cosmétiques comme les gommages, dentifrices, produits de maquillage, etc. Au total, l'Europe verse chaque année 80 000 à 219 000 tonnes de micro-plastiques en mer. Alors, une question ? Pourquoi l'industrie cosmétique les utilise-t-elle ? Et bien parce qu'ils ne sont pas chers : bien moins chers que les alternatives naturelles, biodégradables.

Un autre problème survient. Etant donné que ces particules de plastique sont si petites, elles passent donc au travers des usines de traitement des eaux usées, et sont la plupart du temps rejeter dans les eaux et la mer. Et ces particules agissent comme des aimants à toxines environnementales - difficilement dégradables - et qu'elles les accumulent.

De la salle de bain à la mer, et de la mer à l'assiette

Ces millions de tonnes de minuscules particules de plastique polluent les océans et mettent en danger l'écosystème marin et la santé humaine. Les organismes marins confondent en effet les petites particules plastiques avec leur nourriture, et ils sont ensuite mangés par de plus grands animaux, et ainsi de suite. Jusqu'à ce qu'ils se retrouvent dans notre assiette. Sans parler du sel marin, qui contient lui aussi des micro-plastiques. En outre, il existe un autre type de micro-plastique, dû à la désintégration des des déchets qui polluent la mer.

Le MICRO-plastique, un MACRO-problème

A l'heure, il n'existe aucune obligation d’étiquetage de la part des fabricants : les consommateurs peuvent donc difficilement savoir si un produit contient des microplastiques ou non. Cependant, nous avons une BONNE NOUVELLE concernant vos choix et achats de produits cosmétiques : les microplastiques sont interdits dans les cosmétiques naturels ! Vous n'en trouverez donc pas dans les produits PURE SKIN FOOD. Au contraire, nous privilégions des alternatives naturelles et sans danger pour l'environnement et l'homme, que vous pourrez notamment retrouver dans notre Renewing Plant Seed Peeling, aux fines graines de fruit d'églantier et de grenade, pour leur action exfoliante.